• White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon
  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon

© 2023 by Fashion Diva. Proudly created with Wix.com

La tête sous l'eau

10.10.2019

Un roman poignant dans un cadre breton que je connais bien. Attention, les émotions ne sont jamais loin !

 

Résumé :

 

Quand Léa disparaît, sa famille se brise. Antoine nous raconte sa vie, après, celle de ses parents. Et puis un jour, Léa est retrouvée. Mais son retour ne signifie pas pour autant un retour à la normale.

 

Mon avis :

 

 

Quand on commence ce roman, on s'attend à une déferlante d'émotions. J'avoue que j'ai été un tout tout petit peu déçue car même si les émotions étaient fortes, elles ne m'ont pas complètement emportée. J'aurai voulu sortir lessivée, vidée de ma lecture mais ça n'a pas été le cas. Je pense que je n'ai pas forcément lu ce livre pile au bon moment. 

 

Passé ce petit disclaimer, passons à mon avis qui n'en reste pas moins très bon !

 

J'ai été d'abord très surprise par le cadre du roman : Saint-Lunaire, une petite ville Bretonne où je suis déjà allée. Alors forcément, je visualisait très bien le cadre, l'ambiance, les rues... J'étais complètement immergée dans cette histoire rien qu'avec ça. Le temps gris breton, le froid, la pluie... Tout était très bien décrit et réaliste ce qui aide indéniablement le lecteur à s'imaginer dans ce décor. J'ai trouvé l'ensemble bien construit et parfaitement réaliste.

 

Parlant de réalisme, les personnages sont tout à fait palpables. À certains moment, j'en suis venue à me demander s'il ne s'agissait pas plutôt d'un témoignage ! Olivier Adam a su se mettre dans la peau de ses personnages et notamment de son narrateur. Antoine a des réactions parfaitement humaines et, par bien des aspects, me ressemblait beaucoup. Je me suis beaucoup retrouvée en lui et in fine, je me suis beaucoup attachée à lui. C'est un garçon un peu renfermé qui ne comprend pas ce qui s'est passé. Il est humain, gentil, j'aurai pu en tomber amoureuse dans une autre vie, si j'avais pu passer à travers les pages. Les parents et Léa sont également parfaitement bien décris. Ils ont chacun leur caractères, leurs problèmes aussi. Personne n'est binaire, rien n'est noir ou blanc. Cela renforce le réalisme et du coup, les émotions.

 

Car tous ces personnages sont des boules d'émotions fortes : colère, tristesse, incompréhension, amour... Chaque chapitre nous fait passer par un nouvel état. On ressent cette ambiance électrique comme si elle faisait partie de notre journée. L'écriture de l'auteur est bluffante : elle nous fait ressentir, avec une grande simplicité, des émotions explosives. C'est d'ailleurs comme si l'écriture s'effaçait au profit du ressenti.

 

Je terminerai en disant que l'histoire est troublante et mystérieuse. L'auteur aborde deux sujets très importants que sont les violences et l'homosexualité. C'est fait en finesse, sans artifice. Je retiens cette écriture délicate de l'auteur qui nous fait passer par le ressenti pour nous livrer son histoire. On se pose de nombreuses questions et on réfléchit : c'est réussi !

 

Une excellente lecture que je vous conseille, mais soyez accrochez, il ne s'agit pas d'une histoire facile !

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now