• White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon
  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon

© 2023 by Fashion Diva. Proudly created with Wix.com

Le faiseur de rêves

01.01.2019

Un très bon premier tome (autant vous le dire tout de suite, c'est un coup de coeur) qui annonce une excellente saga et un univers fouillé et détaillé. C'est une lecture agréable et originale qui m'a fait le plus grand bien <3

 

Résumé : 

 

Lestrange est un orphelin et un rêveur. Il est fasciné par une cité qu'aucun étranger n'a jamais vu sans périr. Il va faire vivre cette ville dans ses rêves et part ses recherches dans la bibliothèque de Zosma. Jusqu'au jour où... ;)

 

Mon avis :

 

Il est très difficile de vous résumer ce roman car c'est une histoire bien complexe. Si je vous ai mis l'histoire de Lazlo dans le résumé, c'est parce que c'est lui qui ouvre le livre. C'est son histoire que l'on commence par découvrir et ce sur un bon nombre de pages. Ce n'est que plus tard qu'une nouvelle narratrice débarque, mais je ne voudrais pas vous en dévoiler plus que nécessaire.

L'histoire est un réseaux d'histoires plus petites, de relations entre différents personnages. C'est ce qui rend le tout d'autant plus réaliste. Laini Taylor a l'art de faire passer les images par ses mots, mais aussi celui d'assembler de nombreuses destinées en un seul objectif plus grand, qui dépasse l'imagination, même du lecteur !

 

 

L'univers que l'auteure a créé est bien mystérieux. Alors bien sûr, la cité oubliée intrigue, mais on entrevoit également tout une civilisation, toute une histoire bien plus étendue. Mais c'est vrai que dans ce tome, on ce concentre sur cette ville autrement nommée Désolation. 

C'est une cité particulière que l'on voit à travers les yeux de Lazlo et de la seconde narratrice par la suite. Leurs visions sont bien différentes mais finissent en quelque sorte par se rejoindre et c'est.... une explosion des sens. En fait, cette lecture nous transporte parce que l'on voit, on sent, on touche presque ce monde du doigt. Le vocabulaire, les descriptions, tout concoure à une immersion incroyablement réaliste dans ce monde imaginaire.

 

 

Et puis en toile de fond, on parle de l'importance de la lecture, du besoin vital de rêver, d'espérer. C'est un roman qui porte de belles valeurs que l'on ne retrouve pas partout. On aborde le courage, mais pas celui de la force, on parle d'un courage plus spirituel ici, plus... imaginatif ! Vraiment l'imagination est centrale pour Lazlo, et par conséquent, pour le lecteur. J'ai vraiment apprécié cette mise en avant qui résonnait plutôt bien en moi.

 

Certes ma lecture a été longue mais j'ai apprécié chaque passage, savouré chaque mot et je suis ressortie de là comme on se réveille d'un rêve : en sursaut, déboussolée et avec une terrible envie d'y retourner.

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now